Enquête : zoom sur les grandes tendances de consommation de boissons alcoolisées en France

Alors que la crise pandémique a engendré de profonds changements dans le monde, l’émergence de nouvelles tendances de consommation de spiritueux et vins se fait ressentir dans l’Hexagone. Dans quelle mesure la crise sanitaire a-t-elle modifié le rapport des Français aux boissons alcoolisées et quelles sont les plus consommées ?

Les confinements successifs ont influencé la consommation d’alcool

Depuis le début de la crise pandémique, il semblerait que les ménages aient été plus enclins à consommer des boissons alcoolisées. D’après une enquête récemment menée, les périodes successives de confinement ont modifié le rapport des Français à l’alcool. Selon un sondage national réalisé par l’Association Addictions France, en collaboration avec BVA Santé, une personne sur cinq a consommé plus d’alcool qu’auparavant.

Ce phénomène s’explique, entre autres, par un engouement croissant pour les apéros via certaines plateformes de visioconférence telles que Zoom ou Skype. Tandis que certains particuliers ont consommé plus volontiers de l’alcool, d’autres ont en revanche pris leurs distances avec l’alcool en général.

L’envol des ventes de bouteilles dans l’Hexagone

Pendant les deux périodes de confinement qui ont marqué l’an passé, de nombreux consommateurs étaient tout autant nombreux à se rendre dans un magasin physique, qu’à faire des achats en ligne via des sites (38 %) ou des réseaux sociaux (37 %).

Toujours selon des statistiques, la part d’acheteurs en ligne est passée de 31% en 2019 à 46% en 2020. Certains professionnels proposent une myriade de boissons plébiscitées par les amateurs d’alcool, comme le Rhum Admiral Rodney, via leur site.

En somme, le confinement et le couvre-feu, ainsi que la fermeture des bars, restaurants et boîtes de nuit contribuent à l’augmentation des ventes de spiritueux et vins dans les grandes surfaces, dans les magasins alimentaires ou sur Internet.

L’essor des conseils sur les boissons via les réseaux sociaux

On observe aussi un autre fait : les Français sont notamment de plus en plus nombreux désireux d’en apprendre plus sur les boissons, comme les vins ou les spiritueux, en suivant des influenceurs experts en la matière.

Aujourd’hui, plus d’une personne sur deux qui suit un influenceur sur les réseaux sociaux déclare avoir déjà acheté une boisson qui leur avait été recommandée via une publication postée en ligne.

À l’instar des recommandations dans d’autres univers tels que la mode ou la cosmétologie, les néophytes en matière de vins et de spiritueux semblent particulièrement réceptifs aux conseils promulgués sur le web. Ce phénomène pourrait bien se démocratiser davantage et prendre de plus en plus d’importance dans les années à venir.

La place grandissante des spiritueux en France

Si le vin est consommé depuis très longtemps en France, la consommation des spiritueux a fait son apparition bien après. Les statistiques collectées par le biais d’un autre Institut d’études et de sondages a notamment permis de mettre en exergue les spiritueux les plus plébiscités au cours de ces derniers mois.

Une étude récente du Baromètre Sowine/Dyanata sur la consommation des spiritueux a permis de dresser un palmarès des boissons préférées des concitoyens. Le voici :

  • Le rhum (79%) ;
  • Le whisky (75%) ;
  • La vodka (66%) ;
  • Les liqueurs (59%) ;
  • La tequila (51%) ;
  • Côté cocktail, le classement change légèrement. Le rhum arrive en tête (57 %), vient ensuite la vodka (38 %), le whisky (30 %), suivi par la tequila (20 %), puis le gin (14 %).

En parallèle, le mezcal est aussi de plus en plus demandé. La multiplication de distilleries et de producteurs spécialisés en la matière permet de proposer des produits de qualité sur l’ensemble du territoire national français.

En outre, les vieux alcools, comme l’Apérol, le Bonal ou encore le Vermouth, reviennent aussi sur le devant de la scène. L’amertume semble être de plus en plus recherchée par les consommateurs. Chose qui n’était pas habituelle il y a quelques années en arrière.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Liens importants