Insolite : une “cave sonore” révèle le chant des grands crus

C’est une grande première. Une entreprise française, spécialisée dans la conception d’ambiances sonores, a créé un algorithme de mise en correspondance entre la couleur du vin et les timbres d’instruments musicaux. Le son est élaboré à partir de la mesure des fréquences enregistrées.

Quand le langage musical traduit le langage œnologique

Un Condrieu, un Beaujolais ou encore un Côte-Rôtie pourraient être prochainement associés à une ballade celtique, à un morceau de jazz, ou bien à un mouvement classique. Récemment, une société basée à Lyon a entrepris un projet unique qui permettrait d’entendre le chant des vins.

Alain Coulas, président à la tête de cette société spécialisée dans la création d’ambiances sonores, s’est donné à cœur joie de révéler au cours d’une interview accordée des bribes de ce concept inédit.

Zoom sur la genèse d’une “cave sonore”

Ce projet novateur, qui conjugue les subtilités du monde musical et œnologique, est susceptible de révolutionner la viticulture en France. La finalité est simple : un algorithme spécifique traduit la correspondance entre la couleur du vin et les timbres de certains instruments, et ce, grâce à la mesure de leurs fréquences.

Pour illustrer ce concept, la fréquence d’onde d’un vin rouge représente environ 493 térahertz. Cela équivaut à une gamme de fréquence d’un violoncelle et d’un accordéon. Selon le cépage, le climat ou la méthode de vinification, la couleur d’un vin varie. De ce fait, chaque vin est associé à une cuvée sonore spécifique.

En somme, ce projet pourrait se prêter à certains contextes comme une dégustation de vins. Ces ambiances sonores pourraient notamment être exploitées par des plateformes de communication et être téléchargées à l’aide d’un QR code greffé à la bouteille.

Les caractéristiques varient d’un vin à l’autre

Pour contribuer au bon vieillissement d’un vin et conserver ses caractéristiques, il est essentiel de disposer d’une cave à vin soignée et maintenue dans des conditions idéales. Certains sites en ligne permettent, par exemple, d’utiliser un comparatif de caves à vin pour choisir la meilleure.

De nombreux facteurs comme la température, l’humidité ou encore l’obscurité jouent un rôle prépondérant sur la qualité du vin et ses caractéristiques.

Comprendre les cépages pour définir un vin

La douceur, l’acidité, la texture, le corps ou encore le fruit sont des éléments-clés pour définir un vin. Globalement, il s’agit des caractéristiques principales pour décrire le produit final.

Voici, plus en détails, les caractéristiques à retenir pour analyser et apprécier les notes d’un vin :

  • La douceur : il s’agit de la teneur en sucre du vin. Pour évaluer la saveur “sucrée”, la première impression transmise par le vin en bouche, il faudra se focaliser sur le bout de sa langue qui est tapissé d’une multitude de papilles gustatives ;
  • L’acidité : c’est une caractéristique présente dans un grand nombre d’aliments. Celle-ci est généralement un facteur décisif qui contribue à l’appréciation générale et personnelle d’un vin. Les vins avec un niveau d’acidité plus élevé sont perçus comme des vins qui sont plutôt frais et légers ;
  • Le corps : c’est une composante du niveau d’alcool contenu dans le vin. Cet alcool ajoute au produit final de la viscosité, de l’intensité de couleur et de la richesse.
  • La texture : les Tanins dans le vin ont un impact significatif sur la texture du vin. Ces derniers assèchent l’intérieur des gencives, ainsi que le palais. Ils ajoutent de l’équilibre, de la complexité et de la structure au vin.
  • Le fruit : les arômes de fruits sont perceptibles dans un vin. Les vins blancs possèdent des notes de pêche et les vins rouges renferment des notes de fruits rouges, tels que la framboise ou de fruits noirs, comme la myrtille et mûre. Certains rosés ont, quant à eux, des notes aux parfums de fraise, de cerise, de groseilles, de rhubarbe ou encore de pamplemousse rose.

Articles similaires

1 COMMENTAIRE

  1. Article très intéressant qui nous montre une fois de plus la puissance des algorithmes dans le monde d’aujourd’hui.
    Etant bien au fait de certains algorithmes je dois avouer que cet article me laisse sans voie. La technologie repousse les limites jour après jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Liens importants