L’évènement du Salon des vins et gastronomie 2021

Chaque année a lieu le grand Salon des vins et gastronomie, le rendez-vous des passionnés de vin et des fins gourmets. Il s’étale du 11 au 19 décembre à travers 22 sessions organisées dans toute la France. Au programme : découverte des vignobles français, dégustation de foie gras, de charcuterie, de pâtisseries, d’épices et de nombreux produits du terroir, sans oublier les fameuses dégustations de vins.

Concept du Salon des vins et gastronomie

Pour tous les bons vivants qui apprécient le vin et les produits du terroir, il y a un rendez-vous à ne pas manquer : le Salon des vins et gastronomie. Chaque année, l’évènement rassemble plus de 250 000 visiteurs et jusqu’à 330 exposants. Du 11 au 19 décembre, ce grand Salon est présent dans toute la France, sur 19 départements. L’occasion pour les passionnés de vins et les plus gourmands de rencontrer de nombreux professionnels autour du domaine viticole et de découvrir des produits inédits. Si le vin est bien entendu à l’honneur, les visiteurs pourront venir goûter des produits gastronomiques divers tels que du foie gras, de la charcuterie, des pâtisseries, des huiles, des épices, des olives, ou encore du thé ou du chocolat.

Quelles que soient les spécialités choisies, c’est bien entendu le vin qui est à l’honneur lors de ce grand Salon. Les exposants nous proposent de partir à la découverte des vignobles français à travers les divers cépages et appellations. C’est également l’occasion pour tous les visiteurs d’obtenir quelques conseils concernant l’association de certains vins avec divers mets et de pouvoir affiner leurs connaissances en matière d’œnologie. Au programme : dégustations et encore dégustations ! Inutile de manger avant de se rendre au Salon des vins et gastronomie, les exposants et restaurateurs présents sur place se chargeront de vous remplir la panse.

Le succès de la dégustation de vins

Il n’est pas étonnant qu’un tel salon ait autant de succès, quand on sait à quel point les Français apprécient le bon vin. Certaines études montrent les tendances des foyers à rechercher, d’autant plus depuis le début de la crise sanitaire, les produits locaux, les circuits courts et le “Made in France”. En France, 41 % des 25-37 ans prenant un apéritif se disent grands adeptes de vin, contre 36 % pour la bière et 28 % pour les alcools forts.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises surfent sur l’adoration des Français pour le vin en proposant des cours d’œnologie et dégustations ou des visites de caves privées. Pour les amateurs de grands frissons ou d’aventure, il est désormais possible d’opter pour des activités un peu plus insolites. Ainsi, certains établissements proposent une dégustation de vins sous la terre après un parcours de spéléologie ou encore des “wine gaming”, des escapes game demandant quelques connaissances œnologiques pour pouvoir s’échapper…

Des évènements qui boostent les ventes sur internet

Si les Français aiment partager de bons moments autour du vin dans des salons annuels, il faut savoir qu’une bouteille sur dix est vendue sur internet. La vente en ligne, et de plus en plus depuis le début de la crise sanitaire, est donc l’un des choix préférés des Français. Un comportement qui vient cependant compléter les évènements tels que le Salon des vins et de la gastronomie, car les consommateurs ont bien entendu tendance à acheter les produits qu’ils ont pu goûter auparavant. Pour les exposants, c’est donc le moment idéal pour pouvoir faire découvrir leurs vins aux visiteurs, pour booster leurs ventes et, in fine, pour augmenter leur chiffre d’affaires.

Les producteurs de vin ont cependant tout intérêt à améliorer leur système de vente en ligne et leur communication digitale pour pouvoir s’aligner sur les tendances du moment. Ils doivent par ailleurs tenir compte d’un certain nombre de données pour pouvoir élaborer des campagnes marketing efficaces, à savoir :

  • 57 % des acheteurs sont prêts à acheter plus cher leur vin si la démarche de production est en faveur de la préservation de l’environnement.
  • 38 % des consommateurs achètent des vins entre 5 € et 10 € et 31 % dépensent de 11 € à 20 €.
  • 86 % des acheteurs se procurent des bouteilles en grande distribution.
  • 31 % des consommateurs ont déjà acheté en ligne.
  • Seuls 24 % des amateurs de vin font leurs achats en fonction de l’appellation du vin, loin derrière le critère du prix (52 %) et celui de la région ou du pays d’origine (49%).

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Liens importants