Amateur d’œnologie : ouvrez votre cave à vin

Amateur de vin, vous envisagez d’entamer une reconversion professionnelle et de vivre de votre passion en devenant caviste ? L’Hexagone demeure l’un des leaders en matière de production de vin dans le monde. Depuis quelques années, une baisse de la consommation a été enregistrée. Et pour cause ! Les Français privilégient désormais la qualité à la quantité. Ils boivent moins, mais mieux. Si vous proposez des produits de qualité dans votre magasin, vous répondrez ainsi aux besoins d’une clientèle exigeante. Quelles sont les étapes à suivre pour ouvrir votre cave à vin ?

Trouvez le bon emplacement pour votre cave à vin

Avant de partir à la recherche du meilleur emplacement pour implanter votre cave à vin, vous devez nécessairement faire une étude de marché. Cette opération vous aidera à connaître exactement les besoins des consommateurs et le segment sur lequel vous devrez vous positionner pour vous différencier de vos concurrents (directs et indirects). Faites donc une étude du marché dans la ville où vous comptez vous installer, car les réalités et la demande varient d’une commune à une autre. Après la réalisation de votre étude de marché, vous pouvez décider de votre emplacement. Cette étape est indispensable pour réussir la définition de votre budget prévisionnel.

Afin de choisir l’emplacement et le local favorables pour le développement de votre commerce, vous devez choisir un lieu fréquenté par la clientèle que vous ciblez (centre-ville, près des restaurants, dans un centre commercial, etc.). Prenez aussi en compte le lieu et la situation géographique des entreprises qui proposent les mêmes produits que vous dans un rayon assez proche. Il faudra par ailleurs veiller à ce que la surface du local vous permette de bien présenter vos produits et recevoir vos clients. Sélectionnez enfin une place où les débits de boissons ne sont pas interdits. Faites aussi attention à ne pas négliger la qualité de vos produits et de vos prestations au profit de votre emplacement et de votre local.

A lire aussi :  Les tanins dans le vin : tout ce que vous devez savoir pour les comprendre
logiciel de caisse pour caviste

Prenez un logiciel de caisse spécialement conçu pour les cavistes

Une fois que tous ces détails sont réglés, vous devez sélectionner le bon logiciel de caisse pour caviste. En tant que gérant d’une cave à vin, vous achetez et revendez des vins et spiritueux. Cet outil est alors indispensable à la gestion de votre magasin. Le premier avantage d’un logiciel de caisse pour caviste est qu’il vous aide à bien gérer vos stocks. Bien gérer les stocks peut en effet s’avérer complexe quand on est propriétaire d’une cave à vin. Un surplus de stock engendre généralement des coûts supplémentaires, tandis que l’insuffisance de stock peut causer un grand mécontentement au sein de la clientèle.

Avec cet outil de caisse adapté à votre métier, vous pourrez plus facilement gérer vos produits. Vous saurez exactement à quel moment commander votre marchandise, car le logiciel vous donne la possibilité de suivre l’état de vos stocks au quotidien. Comme on peut le voir sur le site de Wino, un logiciel de caisse spécialement conçu pour les cavistes est ergonomique et facile à utiliser. Ce qui vous permet donc de former facilement vos équipes en boutique et d’avoir du temps pour réaliser les diverses tâches relatives au management, mais aussi pour renforcer la relation entre vos clients et vous.

Le logiciel de caisse est en outre une solution mobile qui peut être utilisée sur une tablette ou un ordinateur. Cela facilite la gestion des activités du caviste. Ce dernier peut accéder aux données dont il a besoin, quel que soit l’endroit où il se trouve. Avoir cette solution sur tablette vous permettra de plus d’améliorer l’expérience d’achat de vos clients. Vous pourrez mieux les conseiller s’ils n’arrivent pas à se décider. Au fur et à mesure que vous conseillez le consommateur, vous pourrez saisir les produits choisis depuis la tablette. Ce qui accélère le processus d’achat et implique des clients totalement satisfaits.

A lire aussi :  Savez-vous servir correctement le vin ?
logiciel caisse cave à vin

Quels types de vins stocker dans votre magasin ?

Pour mettre toutes les chances de développer votre affaire de votre côté, vous devez bien sélectionner les bouteilles qui seront disponibles dans votre boutique. Les vins rouges sont des produits que vous devrez absolument proposer dans votre cave. Produits à partir de cépages de raisins à la peau noire, les vins rouges sont obtenus grâce à la macération du fruit en contact avec la peau. Viennent ensuite les vins rosés. Également issu de cépages noirs, le vin rosé est différent du rouge parce que le raisin n’est pas ou très peu en contact avec la peau. Le vin rosé s’obtient de plus après un processus de vieillissement de plusieurs mois.

Enfin, vous devez aussi proposer des vins blancs. Ceux-ci sont fabriqués à base des cépages de raisins blancs. Les fruits sont donc pressés et le jus est extrait assez rapidement, puis séparé des baies. Le liquide obtenu est ensuite transformé pour fabriquer la boisson voulue par le vigneron. Quant à la texture et aux caractéristiques, vous avez le choix entre des vins effervescents, doux, bio, moelleux, sucrés, demi-secs et liquoreux. Pour choisir ceux que vous vendrez à vos clients, nous vous conseillons de réaliser une enquête afin de connaître leurs préférences.

Caviste : fixez les bons prix pour vos vins

Si vous vendez des vins à emporter, vous devez utiliser un coefficient multiplicateur s’élevant à 2 au maximum pour la fixation de vos prix. Ce coefficient vous permet d’obtenir votre tarif de vente TTC à partir du coût d’achat HT. Si vous achetez votre vin à 10 € HT chez le vigneron par exemple, vous devrez ainsi le vendre à 20 € TTC dans votre boutique. Le coefficient peut varier en fonction du coût d’achat chez le producteur de vin. Si le prix auquel vous achetez votre vin est très bas, vous devrez baisser le coefficient pour rester dans la fourchette de prix proposée sur le marché. Vous devrez néanmoins veiller à ne pas descendre en dessous de 1,7 pour fixer le tarif de votre vin. Si votre fournisseur vous facture les frais de livraison, vous pouvez les ajouter aux prix de vente de vos bouteilles au sein de votre cave.

A lire aussi :  Sur la présence de sulfites dans le vin

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Liens importants