Expédition de vin : les précautions à connaître

L’expédition de vin, comme de tous types de boissons alcoolisées, est une tâche compliquée. Elle est d’autant plus délicate lorsque le transport se fait sur une longue distance. Il ne s’agit pas uniquement d’un problème logistique, vous devez également tenir compte des dispositions légales concernant cet envoi.

Emballez correctement les bouteilles de vin à expédier

D’emblée, vous devez être conscient que le vin est une boisson sensible aux variations de température. De plus, leur tolérance tendra à varier suivant le type de cépages. Quoi qu’il en soit, vous veillerez à ce que l’expédition de vos bouteilles se fasse dans les meilleures conditions pour éviter qu’elles perdent en qualité une fois arrivées à destination.

Pour que l’expédition de vin se fasse dans les meilleures conditions au départ des caves, les services de spécialistes, comme on peut le voir chez Viticolis, vous permettront de garantir la livraison de vos bouteilles jusqu’à leur destination. D’une part, il faudra assurer la sécurité de chaque bouteille. Avant expédition, vous devez donc vérifier que chaque bouteille soit bien bouchée. D’autre part, le véhicule de transport devra fournir une climatisation similaire à celle de la cave.

vin, emballage pour expédition

Les réglementations relatives à l’envoi de bouteilles de vin

Des réglementations sont appliquées au transport d’alcool pour les pays de l’Union européenne. Tout d’abord, chaque bouteille devra être étiquetée et encapsulée. Cette précaution facilitera son identification et sa traçabilité.

Si les bouteilles sont destinées à un usage personnel, la quantité à expédier n’est pas limitée. Le volume maximal de vin qu’un particulier peut transporter est de 90 litres de vin, dont 60 litres de vin mousseux. Pour le spiritueux et le vin fortifié, il est respectivement de 10 et de 20 litres. Au-delà de ces valeurs, il faudra fournir des preuves qui attestent que les bouteilles de vin sont véritablement à usage personnel. Dans le cas contraire, des droits devront être payés, faute de quoi, les marchandises pourront être confisquées.

Un autre point à considérer pour l’expédition de bouteilles de vin, ce sont les taxes. Ces dernières font référence à la TVA et aux droits d’accises. Elles sont déjà incluses dans le prix d’achat du produit. De ce fait, aucuns frais supplémentaires ne devront être payés en sus où que vous expédiiez vos bouteilles.

Les formalités douanières pour envoyer du vin à l’extérieur du pays

Pour que l’envoi de vin dans un autre pays se fasse dans les règles, il faudra se soumettre aux différentes formalités douanières affiliées. Si vous expédiez des bouteilles en Europe, les formalités seront plus simples. La douane vérifiera que votre colis est réellement destiné à un particulier.

Dans le cas où le pays de destination est en dehors de l’UE, vous devrez préalablement vous assurer que celui-ci autorise l’importation d’alcool entre particuliers. Si oui, il vous sera demandé de remplir une déclaration d’exportation au bureau des douanes. Outre ce document, vous aurez besoin :

  • de la facture commerciale pour préciser la valeur de la marchandise,
  • d’une liste de colisage contenant le poids et la quantité des bouteilles,
  • d’une licence d’exportation, indispensable pour les produits soumis à restriction,
  • d’un certificat d’origine.

Une fois ces formalités remplies correctement, vous pourrez expédier vos bouteilles en toute quiétude.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Liens importants