Fondue de poireau au vin blanc, facile et rapide

Home / Cuisine / Fondue de poireau au vin blanc, facile et rapide

La cuisine au vin est un classique de la gastronomie française et elle permet de révéler les saveurs de nombreux aliments grâce à la cuisson à l’alcool. On adaptera évidemment le vin aux aliments cuisinés, vin rouge pour des ragoûts et vin blanc pour des fondues ou des poêlées, par exemple.

Informations

Cette recette est facile et économique, aux alentours de 20€, et rapide à réaliser avec une préparation d’environ 15 minutes et une cuisson de 15 minutes également.

Ingrédients

Pour réaliser cette recette pour 4 personnes, il vous faudra :

  • trois gros poireaux dont il ne sera pas nécessaire de retirer toute la partie verte,
  • 1 échalote de taille moyenne,
  • 1 bel oignon jaune,
  • 25g de beurre,
  • un petit verre de vin blanc,
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche entière,
  • 1 pincée de piment d’Espelette,
  • du sel et du poivre.

Comme vous pouvez vous en douter, dans le cas d’une fondue de poireau au vin blanc, le choix du vin n’est pas à prendre à la légère. Vous pouvez évidemment acheter une bouteille avec un prix très élevé si vous êtes un amateur de vins, mais sachez que vous pouvez également vous contenter d’un simple vin de cuisine.

Effectivement, le plus important dans le choix du vin blanc pour cette recette réside davantage dans la nature de ce vin que dans son prix. Veillez donc à privilégier un vin sec sirupeux et à ne surtout pas prendre un vin trop sucré qui dénaturerait le goût de la sauce. Enfin, si vous pouvez vous contenter d’un vin à cuisiner, sachez tout de même que la qualité de ce vin aura un impact sur la qualité de votre plat.

Étape 1

Pour commencer, vous devez préparer vos poireaux. Pour cela, retirez la partie verte la plus dure et la plus abîmée. Vous pouvez garder la partie verte encore un peu tendre, son goût se rapproche un peu de celui de l’oignon nouveau et de la ciboulette, et elle assaisonnera agréablement votre plat.

Coupez vos trois poireaux en deux dans le sens de la longueur, puis émincez-les le plus finement possible en demi-rondelles. Ensuite, rincez-les à l’eau claire en prenant soin de ne pas laisser de la terre ou des saletés. Enfin, égouttez-les et réservez les pour plus tard.

Étape 2

Maintenant, occupez-vous de l’oignon et de l’échalote en les éminçant très finement. Pour cela, retirez leur évidemment leur peau non comestible et coupez-les en deux. Passez-les ensuite sous l’eau claire et froide en les frottant avec les doigts. Ainsi, en prenant soin en plus de mouiller la lame de votre couteau, vous diminuerez les risques de vous irriter les yeux.

Faites ensuite fondre le beurre au fond de votre casserole ou, mieux encore, de votre sauteuse. Quand le beurre est fondu, ajoutez-y l’oignon et l’échalote émincés. Il faut que vous attendiez que le beurre soit translucide et l’oignon et l’échalote suffisamment cuits pour avoir dégagé leurs saveurs dans le beurre fondu.

Étape 3

Une fois votre oignon et votre échalote suffisamment cuits, vous pouvez ajouter les poireaux et, immédiatement après, le vin blanc. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à laisser mijoter 10 minutes à feu moyen en remuant régulièrement avec une cuillère en bois (les ustensiles de cuisine en métal pourraient abîmer votre casserole et, pire encore, le goût de votre fondue).

Quand les dix minutes sont passées et que les poireaux commencent à vous sembler cuits, ajoutez la crème fraîche, salez et poivrez. Remuez à nouveau avec votre cuillère en bois, et laissez mijoter encore 5 minutes à feu doux. Vous pouvez rajouter du sel, du poivre et même du vin si vous en ressentez le besoin quand vous goûtez.

Comment servir votre fondue ?

La fondue de poireaux au vin blanc doit être servie bien chaude, alors que la crème est bien liquide. Vous pouvez, une fois à table, la saupoudrer d’une pincée de piment d’Espelette pour rehausser la saveur et révéler les arômes du vin blanc. Une pareille fondue accompagne très bien des plats de poissons et certains s’aventurent même à la proposer en risotto.

En revanche, comme souvent avec les plats cuisinés avec du vin, on se demande que proposer à boire à ses invités à table. Si les alcools apéritifs sont à exclure, parce que leur degré d’alcool rendrait vos invités incapables d’apprécier les saveurs de votre plat, vous pouvez tout à fait accompagner cette fondue avec un verre de vin.

Quel vin choisir pour accompagner un plat cuisiné au vin blanc ?

Cuisiner au vin, blanc ou rouge, ne serait évidemment pas aussi populaire si cela empêchait de déguster son plat avec un verre de vin. Oui, mais quel vin choisir alors pour s’accorder avec notre plat ? En général, on va choisir un vin à l’opposé de celui avec lequel on a cuisiné.

Par exemple, dans le cas de cette fondue de poireau au vin blanc, nous vous avons conseillé un vin blanc sec. Alors, à table, servez donc un vin blanc plus sucré, voire fruité. Aventurez-vous, par exemple, du côté des vins alsaciens et de leurs délicieuses saveurs moelleuses et liquoreuses. En plus, les vins blancs sont connus pour très bien accompagner les poissons et les plats de fruits de mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *