Covid-19 : les viticulteurs italiens se tournent vers la vente en ligne

Alors que l’Italie représente un cinquième de la production mondiale de vin, elle subit le contrecoup des semaines de confinement dues à l’épidémie de coronavirus. Selon la Coldiretti, principal syndicat agricole italien, les ventes et la consommation de vins sont descendues pour la première fois et à un niveau jamais vu auparavant. C’est en axant leur stratégie commerciale sur la visibilité et la vente en ligne que les viticulteurs sont parvenus à relancer leurs ventes.

L’achat en ligne pour sauver des vignes

Pour Franscico Ricasoli, propriétaire d’un très ancien vignoble dans le Chianti, il n’était pas question de rester sans rien faire devant un chiffre d’affaires désastreux. Le viticulteur a préféré voir la crise économique provoquée par le Covid-19 comme une opportunité, en se tournant vers des secteurs d’avenir. Et c’est sur le développement de sa réputation en ligne que le passionné a jeté son dévolu. Un choix payant puisque, désormais, en plus de ses visiteurs habituels, le vignoble peut aussi compter sur sa nouvelle clientèle virtuelle.

Durant le confinement, les adeptes de vins de qualité ont changé leurs habitudes de consommation, en se tournant vers les sites internet de vin en ligne. Dans l’impossibilité de se rendre physiquement chez leurs marchands, ils ont ainsi trouvé une solution leur permettant quand même d’être ravitaillé. Suite au retour à la normale, une grande partie de ces consommateurs a définitivement pris goût à cette méthode.

Des sites comme Sognovino.com propose la livraison de vins et spiritueux italiens en moins de 48 heures. Ils offrent des catalogues fournis, où chaque vin est choisi avec soin. Pour les débutants, un système d’abonnement avec des box livrés chaque mois peut être une belle solution pour prendre le temps de découvrir plusieurs saveurs différentes. Il est possible de déguster des grands crus italiens, comme des vins de terroir.

L’espoir d’un grand millésime

Malgré la lente reprise économique, les viticulteurs italiens restent positifs : ils ont pu constater que leurs vignes n’ont jamais été aussi belles. Et c’est justement suite au confinement qu’ils peuvent désormais faire ce constat. Giovanni Manetti, président de l’Association des producteurs de Chianti Classico, a pu observer que les viticulteurs, n’ayant nulle part ou aller, ont concentré tous leurs efforts sur la beauté et la production de leurs vignobles. Ce travail acharné a été récompensé par une abondance de soleil et l’absence totale de maladies dans les vignes. Résultat, la plupart d’entre eux attendent un grand millésime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *